Dossier des dessous de l’assurance

Ce dossier vous permettra d’appréhender le monde de l’assurance en profondeur. Nous vous invitons à plonger dans les coulisses de ce système. La naissance de l’assurance a été difficile mais cette dernière s’est imposée pour devenir incontournable. De nos jours, elle se lance même dans le service bancaire. Difficile alors de s’y retrouver et nous espérons que notre dossier vous apportera des informations intéressantes pas toujours évidentes à dénicher. Ne ratez pas la dernière partie qui traite des litiges avec l’assurance et des recours possibles.

Les origines de l’assurance

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’assurance ne date pas d’hier. A ses débuts, elle était considérée comme un oiseau de mauvais augure. Le premier grand combat a donc été contre la religion. Dans une société non laïque, il ne fait pas bon de prendre la place du tout puissant. Mais l’assurance sortira vainqueur de ce combat pour devenir une institution plus que légitime en harmonie avec la république et sa constitution :

Les limites de l’assurance

Bien que légitime et considérée comme indispensable, il n’en demeure pas moins que l’assurance souffre de certaines lacunes. Rien n’est parfait et encore heureux que le législateur français régule du mieux qu’il peut l’assurance. Si ce n’était pas le cas, les inégalités entre riches et pauvres seraient sans doute immenses. Ces inégalités se retrouvent donc aussi en assurance et si l’on n’y prend pas garde, elles pourraient s’accentuer. De plus, il existe une mauvaise image des assureurs. En effet, devant la lenteur et parfois l’absence des indemnisations, il y a de quoi se montrer sceptique :

Les organismes au secours de l’assuré

Pour empêcher les assureurs de rendre tout un système trop inégal, injuste ou pas assez performant, l’Etat français a été obligé d’intervenir pour réguler l’assurance. Cette régulation est bien entendu profitable à l’assuré. Il existe une obligation d’assurance pour certains domaines et il est vital que le législateur fixe des règles notamment en ce qui concerne l’assurance obligatoire. C’est pourquoi il existe des organismes spécifiques chargés de contrôler les bonnes pratiques des assureurs. L’assuré comme l’assureur ont des droits mais aussi des devoirs :

Fonctionnement interne de l’assurance

Pour rentrer dans le vif du sujet, il est important de connaître le fonctionnement des assurances. C’est une entreprise comme une autre avec des dépenses et des revenus. On pourrait croire que les dépenses principales concernent le règlement des sinistres et que les revenus soient limités aux cotisations des assurés. Ce n’est pas faux mais c’est loin d’être une analyse complète. Les revenus principaux des assureurs se font sur le placement de l’argent confié par les assurés. Il existe également le principe de coassurance et de réassurance qui permet aux assureurs de partager le risque et donc les dépenses ou les revenus :

S’assurer par obligation ou par besoin ?

Pas toutes les assurances ne sont obligatoires de par la loi. Selon le principe de notre république, vous êtes censé réparer les éventuels dommages que vous pouvez occasionner à autrui. Dans ce contexte, c’est votre responsabilité civile qui doit être obligatoirement garantie par une assurance. C’est notamment le cas en assurance automobile. En assurance habitation et pour les propriétaires, l’assurance n’est pas obligatoire mais je doute qu’il soit judicieux de prendre le risque de s’en passer. De nos jours, on trouve de l’assurance dans des domaines variés et parfois insolites. Que ce soit par obligation ou besoin, vous n’échapperez pas à l’assurance :

L’assurance face à la fraude

La fraude et l’assurance c’est une longue histoire mais pas vraiment une histoire d’amour. La fraude est une véritable sangsue pour l’assurance. Elle aimerait bien s’en débarrasser mais ce n’est pas si simple. Entre les fraudeurs professionnels toujours plus créatifs et les fraudeurs amateurs, il y a du pain sur la planche. La mauvaise nouvelle c’est que ce sont les assurés qui payent pour la fraude. Dans un monde sans fraude, les assureurs baisseraient sans aucun doute le montant des cotisations. En attendant, les fraudeurs qui sont des parasites pour les assurés et les assureurs, ont plutôt intérêt à ne pas se faire prendre :

Bancassurance ou assurbanque ?

Le développement des assurbanques est une preuve de plus que la santé des assurances se porte bien. Sachez que ce sont les banques qui ont commencées à ouvrir les hostilités en proposant de l’assurance et notamment de l’assurance vie. Puis, les assureurs ce sont mis à proposer des services bancaires. La guerre est ouverte et cela pourrait faire des dégâts notamment pour les petites agences ou compagnies :

Régler un litige avec son assureur

Terminons ce dossier avec un article qui vous sera très utile si vous connaissez une situation de litige avec votre assureur. En cas de sinistre, tout ne se passe pas toujours comme sur des roulettes. Il est alors important de s’organiser et de mener des démarches efficaces pour obtenir gain de cause. Un recours amiable est le début de tout processus de contestation. Si cela ne suffit pas votre recours devra se faire devant la justice :

En conclusion :

Le monde de l’assurance n’est pas toujours facile à assimiler. Tout n’est pas facilement visible et il faut aller dans les coulisses pour avoir une meilleure lecture de son fonctionnement. Dans ce dossier, nous vous avons ouvert des portes pour accéder aux dessous de l’assurance. En espérant que cela vous aura été utile pour bien comprendre l’assurance dans son ensemble. Pour compléter vos informations, assurances.info vous invite à consulter le dossier sur le métier d’assureur et ses acteurs.

Laisser une réponse