Est-il possible de tout assurer ?

L’assurance est en pleine évolution et désormais elle est incontournable pour tous. Les services et les garanties sont désormais multiples et ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Le boom de l’assurance est indéniable et cela pour plusieurs raisons.

L'évolution de la société favorable aux assurances

Les sociétés d’assurances sont des sociétés avec un appétit féroce. Dans une monde capitaliste ou la course au profit est devenue une course sans pitié, les entrepreneurs des assurances on su s’adapter et sortit leur épingle du jeu. L’évolution des sociétés modernes est propice au développement des assurances. En effet avec l’enrichissement et surtout le vieillissement des populations, l’assurance voit sa clientèle augmenter en masse.

Il est vrai que les personnes âgées sont une aubaine pour les assurances car ce sont des grands consommateurs en soins médicaux et ils ont besoin d’assurance pour y remédier. Plus l’âge avance et plus l’on s’inquiète de l’avenir et c’est pourquoi on cherche à tout prix à se rassurer en s’assurant. Il faut aussi savoir que quand une société est riche, c’est que les citoyens ont de quoi vivre et plus. C'est-à-dire que nous consommons tous beaucoup et que nous avons beaucoup de biens à protéger et donc à assurer.

A l’époque de la préhistoire, Nos ancêtres n’avaient pas grand-chose. Le bien le plus précieux des chasseurs était sans doute une lance ou un gourdin. Si le chasseur casse sa lance en essayant de tuer un mammouth, il ne lui reste plus qu’à en fabriquer une autre. Pas de quoi fouetter un chat. C’est sans doute pour cette raison qu’à l’époque de la préhistoire on ne trouve pas de trace de l’assurance. Même si un génie de l’époque aurait lancé sa compagnie d’assurance « Assurancetausore », il aurait dû fermer boutique car à l’époque il n’y avait pas grand-chose à assurer.

Mais à notre époque, ce n’est pas la même chose. L’évolution est rapide et accélérer par la société de consommation. A chaque nouveau produit ou service qui se créer c’est l’occasion pour l’assurance de proposer une nouvelle garantie et ainsi d’augmenter ses profits. Quand les ordinateurs portables sont devenus un bien de consommation courante, il a été possible d’assurer son ordinateur portable contre le vol. Quand les téléphones portables sont apparus, les assurances ont sauté sur l’occasion pour proposer une assurance contre le vol des téléphones portables ou contre la casse. Quand demain tous les consommateurs achèteront un tout nouveau gadget, l’assurance ne ratera pas l’occasion de proposer une assurance pour ce nouveau gadget.

L’assurance doit principalement son succès à sa réactivité et à son adaptation aux besoins de ses clients. D’ailleurs, pour une assurance, nous sommes tous des clients potentiels. Nous en sommes arrivés à un point où l’assurance ne semble plus avoir de limite et semble capable de tout assurer.

Les assurances les plus folkloriques du moment :
  • David Lee Roth, un chanteur de rock américain, a souscrit une police d'assurance pour assurer son sperme à hauteur de 1 million de dollar pour se protéger de l'infertilité.
  • La joueuse de tennis russe Anna Kournikova a assuré sa poitrine pour 2 millions de dollars.
  • Le chanteur Tom Jones a assuré les poils de son torse pour 7 millions de dollars.
  • Le Real de Madrid (club de foot espagnol) a pris une assurance pour assurer les jambes d’un de ses joueurs. Il s’agit de Cristiano Ronaldo pour un montant de 100 millions d’euros.
  • En Thaïlande on peu désormais assurer son chien en cas de décès.
Conclusion :

Dans l’ensemble, l’assurance au niveau mondial devient parfois un peu folle. Il est désormais possible d’assurer tout ce que vous voulez surtout si vous êtes riche. Il est certains qu’un clochard aura du mal à faire assurer sa bouteille de vin alors qu’un milliardaire pourra faire assurer la chasse d’eau de ses toilettes s’il le désire. L’assurance n’est en aucun là pour faire de la charité, et à partir du moment où il y a de l’argent, il y a de l’assurance.

A la base, l’assurance doit nous protéger des risques que nous pouvons rencontrer dans notre vie de tous les jours. Elle joue même un rôle indispensable et salvateur quand il s’agit de responsabilité civile et c’est pour ça qu’elle est obligatoire. Mais l’assurance dérive de son but originel et nous propose de plus en plus de folklore.

Laisser une réponse