Les éléments clés pour choisir votre complémentaire santé

N’attendez pas de tomber malade pour vous rendre compte que votre complémentaire santé ne vous protège pas assez bien. Le contrat d’assurance est une mine d’or en matière d'information. Il faudra alors vous comportez comme un mineur pour trouver les pépites qui s’y cachent.

Avant de se lancer, une étude approfondie s’impose

La première chose à vérifier est sans aucun doute le minimum garanti surtout pour les soins les plus courants. Les français consultent assez souvent les médecins pour des problèmes de santé de la vie quotidienne. Rares sont ceux qui échappent au cours de leur vie à une hospitalisation. Il faudra alors regarder de près les montants minimums garantis en matière de médecine généraliste, de pharmacie, de dentiste, et d’hospitalisation. Si vous portez des lunettes intéressez-vous au minimum garanti pour les frais d'optique.

Étudier ensuite attentivement les taux de remboursement proposés par votre complémentaire santé. Ces taux varient entre 100 et jusqu’à 400 pour cent. Mais ne vous laissez pas impressionner par ces chiffres. En effet avant tout chose il fait savoir si le remboursement est effectué en déduction ou en complément de la sécurité sociale.

+ Voir article : Principe de remboursement de votre complémentaire santé

Pour ne pas laisser de doute planer, demandez à votre assureur de vous illustrer en chiffre un exemple de remboursement. Une fois qu’il sera clairement indiqué la partie remboursée par la sécu, celle à la charge de l’assureur et enfin le montant qui reste à votre à charge, ainsi, vous pourrez effectivement vous faire une réelle idée de ce que l’on vous propose.

Il faut aussi avant tout calculer et évaluer vous-même vos besoins en matière de santé. Ce n’est pas l’assureur qui peut décider à votre place. A la limite, il peut vous conseiller mais il ne connait pas vos besoins de santé mieux que vous. Vous devez alors faire un propre diagnostic de votre comportement en matière de santé même chose pour vos éventuels ayants droits. Pas la peine de prendre une complémentaire santé trop performante si vous n’êtes pas vraiment le genre de personne à consulter toute sorte de médecin. Attention donc à ne pas surévaluer ou sous évaluer vos besoins.

Les garanties de votre complémentaire santé

Une fois que vous avez procédé à votre étude approfondie de votre contrat d’assurance santé, il va falloir s’intéresser aux garanties. La complémentaire santé est une assurance et ce qui importe avant tout ce sont donc les garanties proposées. Souscrire une assurance santé parce que c’est à la mode et que tout le monde en a une n’est pas vraiment la bonne manière de procéder. Une complémentaire santé vous apporte avant tout des garanties et c’est ce qu’il faut regarder de très près.

La prestation des garanties : La nature des prestations n'est pas la même pour toutes les garanties (maladie, accident du travail ou de vie privée, maternité, hospitalisation). A la base la complémentaire santé ne vous rembourse que des frais de santé que vous avez déjà avancés. Pour bénéficier d’indemnité financière, il faut souscrire un contrat supplémentaire. C’est le seul moyen pour pouvoir bénéficier notamment d’une indemnité en espèce dans le cadre d’un arrêt de travail.
N’oubliez pas que la complémentaire santé ne rembourse pas les frais de soins médicaux en cas d’incapacité temporaire d’invalidité ou d’hospitalisation. Il faudra alors vous orienter sur un contrat prévoyance, dépendance ou accident de la vie.

Intéressez-vous aussi aux maladies qui peuvent être exclues de la garantie.

Conditions et durée de la garantie : L’important quand vous souscrivez un contrat d’assurance et cela vaut aussi pour une complémentaire santé, c’est de bien connaitre les circonstances qui donnent droit à une indemnisation. Si un événement dommageable se passe à votre travail la garantie s’appliquera-t-elle ? Êtes-vous sous garantie lorsque vous vous rendez en voiture sur votre lieu de travail. Si vous consultez un médecin à l’étranger pourrez vous espérez un remboursement ? Les pays en dehors de l’Union Européenne sont tout simplement exclus de la garantie.

Bien entendu, il faudra aussi savoir avec certitude qui la garantie couvre-t-elle ? Un contrat d’une complémentaire santé ne donne pas des garanties uniquement au souscripteur. Les enfants où les conjoints peuvent eux aussi bénéficier des garanties selon les termes du contrat.

Vérifiez aussi la durée du contrat, c’est à dire la période pendant laquelle vous pourrez jouir des garanties. Quelle est la date de début et de fin des garanties ? Attention au délai de carence pendant lequel les garanties ne s’appliquent pas.

Le montant de la garantie : Dernier point important qui n’est pas des moindres ! Une complémentaire santé vous offre des garanties qui sont limitées par un plafond ou une franchise. Le plafond est quant à lui le montant maximal que votre assureur vous réglera immédiatement suite à une maladie ou un accident. Au delà de ce montant soit il faudra patienter, soit vous ne serez pas rembourser. Dans tous les cas votre assureur ne vous remboursera jamais plus que le montant des soins de santé que vous avez engagés. Impossible de tirer un profit financier d’une complémentaire. Le système de remboursement en pourcentage du tarif de convention ne laisse guère ce genre d’opportunité.

+ Voir article : La franchise de la complémentaire santé

Conclusion

Prendre une complémentaire n’est pas une chose à traiter à la légère. Cela est valable pour l’assurance en général et aussi pour l’assurance santé. Ce n’est pas parce que la complémentaire santé est presque indispensable qu’il ne faut pas y regarder de près avant de souscrire. Les garanties et ses conditions ainsi la méthode de calcul de remboursement sont des éléments clés dans la sélection de votre complémentaire santé.

Laisser une réponse