La franchise en assurance santé

Le principe de franchise est largement utilisé en assurance et la complémentaire santé n’y échappe pas. De part sa nature un peu spéciale, l’assurance santé applique un système de franchise un peu particulier. Il convient alors de bien comprendre la logique de la franchise dans le domaine de la santé.

Particularité de la franchise en assurance santé

En assurance, la franchise représente la part d’un sinistre qui reste à la charge de l’assuré. L’assureur rembourse alors un montant qui prend en compte cette franchise. Dans tous les cas l’assuré devra mettre la main à la poche. Plus le montant de la franchise est élevée et plus la part à la charge de l’assuré sera importante. Cette franchise s’applique que l’assuré soit responsable ou non d’un sinistre, sauf si cela est clairement stipulé dans le contrat. Dans le cas ou vous n’êtes pas responsable d’un sinistre, votre assureur devra exercer un recours pour tenter de récupérer le montant de la franchise auprès du tiers responsable. Cela n’est pas toujours possible dans la mesure où parfois le responsable d’un sinistre n’est pas identifié ou n’a pas d’assurance et n’est pas solvable. Votre assureur déduira alors du montant de son dédommagement le montant de la franchise. Responsable ou victime d’un sinistre, impossible d’échapper à la franchise !

La franchise est exprimée de différentes façons selon le contrat d’assurance que vous signez. En indice ou en euros, la franchise s’applique quelque soit sa valeur ou sa forme. En assurance santé, on retrouve des franchises spécifiques dont la valeur peut-être exprimée en jour. Votre assureur santé fait alors apparaitre une franchise en jour. Au delà d’un certain nombre de jours de maladie par exemple, votre assureur se décharge de toute indemnisation. Dan ce domaine la franchise en jour est clairement précisée dans le contrat mais il est possible qu’elle soit proportionnelle au dommage.

Franchise relative ou absolue de la complémentaire santé

Il faut aussi savoir qu’il existe deux formes de franchises en assurance santé. Il convient de bien faire la différence entre les deux pour bien comprendre le fonctionnement de cette franchise.

La franchise relative en assurance santé : Dans ce cas, votre assureur ne vous dédommagera pas si le montant à rembourser est inférieur au montant de la franchise. Dans le cas d’un soin de santé basique vous devrait alors vous contenter du remboursement de la sécurité sociale. Par contre dans le cas d’une grosse intervention chirurgicale, votre complémentaire intervient car les frais de santé exploseront alors le montant de la franchise. Le système de la franchise relative semble donc particulièrement adapté en cas de gros problème de santé.

La franchise absolue en assurance santé : A l’inverse de la franchise relative, il n’y a pas de montant limite justifiant d’un remboursement. Dés les premiers Euros de dépense de santé, votre assureur vous rembourse. Notez que la franchise absolue est toujours déduite de l’indemnité à laquelle vous avez droit et ce quelque soit le montant des dommages. La franchise absolue est donc un système qui est plus avantageux pour ceux qui ne veulent pas être remboursés uniquement en cas de gros problème de santé.

Conclusion

Le concept de franchise est bien connu chez la plupart des assurés. Cependant, il faut savoir qu’en assurance santé la franchise est particulière. Parfois exprimée en jour, elle peut aussi être absolue ou relative. Une différenciation importante à connaître lors de la souscription de sa complémentaire santé.

Un commentaire sur “La franchise en assurance santé”

Laisser une réponse