L’assurance pour les véhicules de location

Que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles, beaucoup de français sont amenés un jour ou l’autre à passer par une agence de location de véhicules. Dans le cas d’un déménagement, on préféra louer un véhicule utilitaire, en vacances, on se penchera sur une voiture de tourisme ou un deux roues.

Dans tous les cas, au moment de signer le contrat de location, nous sommes un peu perdus en ce qui concerne l’assurance. Le contrat de location inclut une assurance responsabilité civile mais est-il préférable de souscrire une assurance supplémentaire.

L’assurance RC est comprise dans le prix de location

Une agence de location digne de ce nom se doit d’inclure dans ses tarifs une assurance au tiers. Ce qui veut dire que si vous prenez un véhicule de location, vous bénéficiez automatiquement d’une garantie responsabilité civile. C'est-à-dire que les dommages corporels ou matériels causés à un tiers seront pris en charge par l’assurance du loueur même si vous êtes responsable d’un accident. Cependant cette assurance incluse dans le contrat de location ne couvre pas les éventuels dégâts du véhicule loué et de son conducteur.

Certaines agences de location vont plus loin et proposent plus qu’une simple assurance RC. Le prix de location comprend alors une assurance complémentaire avec une garantie vol ou accident. Les franchises y sont assez importantes car en cas d’accident ou de vol le loueur, à tout intérêt à se faire rembourser au maximum. Dans ce cas un accident ou un vol d'une voiture de location ne peut pas vraiment porter préjudice au locataire du véhicule. Il ne sera pas tenu de rembourser le véhicule loué mais souvent l’agence de location ne lui rendra pas sa caution.

Il n’en demeure pas moins que les pratiques des loueurs de véhicules varient d’une agence à une autre et il vaut mieux poser les bonnes questions pour ne pas avoir de surprise. Il est évident que l’assurance incluse dans une agence de location ne couvre pas les dommages corporels du conducteur responsable d’un accident. Le loueur s’inquiète avant tout de ses véhicules et c’est pour cette raison qu’il propose parfois une assurance contre les accidents (dégâts matériels) ou contre le vol. Cependant, en ce qui concerne les dommages corporels du conducteur, aucune garantie de véhicule de location ne vous dédommagera. Si vous voulez être couvert pour des dégâts corporels, il vous faudra alors souscrire une assurance complémentaire dite facultative.

L’assurance facultative d’un véhicule loué

L'opération qui consiste à prendre une assurance complémentaire lorsque vous louez un véhicule est désignée sous le nom de « rachat de franchise ». Cela permet à l’utilisateur d’une voiture de location d’être couvert en cas de sinistre qui est exclu dans la formule d’assurance du loueur.

Retenez bien que l'assurance d’une agence de location ne couvre jamais les dommages corporels de l’utilisateur des véhicules et encore moins ses effets personnels. Si vous vous faites voler votre téléphone, ou ordinateur portable dans une voiture de location, aucune garantie ne vous dédommagera.

Le plus difficile c’est sans doute que les contrats d’assurances ne sont pas les mêmes selon l’agence de location. Il convient alors de louer une voiture dans une agence dont vous connaissez les pratiques en matière d’assurance et de garantie. Ainsi, vous éviterez de payer pour une assurance facultative déjà souscrite incluse dans le prix de location. Les loueurs de voiture ont parfois tendance à pousser les clients à prendre une assurance complémentaire complètement inutile. Par exemple, une complémentaire accident alors que celle-ci est déjà souscrite par le loueur. A se demander si certaines agences de location ne travaillent pas avec des compagnies d’assurances…

Étudier attentivement le contrat d’assurance du véhicule loué

Certes, on n’a pas toujours le temps de lire un contrat d’assurance en entier surtout quand on loue une voiture. En général le temps presse et le client se contente de signer les papiers qu’on lui demande. Il faut absolument prendre le temps de regarder des éléments essentiels à la signature du contrat d’assurance et de location.

Avant tout, jeter un œil aux exclusions. D’un contrat à un autre on trouve des différences de conditions d’exclusions. En cas de dégâts matériels, il n’est pas rare que le contrat d’assurance de base prévoit que ce soit le locataire qui rembourse les frais de réparation ou la valeur du véhicule. D’autres contrats précisent le montant d’une franchise ou d’un plafond au-delà duquel le locataire devra encore une fois payer de sa poche les réparations.

Enfin, sachez reconnaitre les mentions du contrat qui sont déterminantes. Cela est assez difficile dans la mesure où les abréviations utilisées dans les contrats d’assurances des agences de location de voitures sont peu connues du grand public. Voici une liste de ces mentions les plus importantes :

  • CDW (Collision Damage Waiver) : Il est ici question de rachat de franchise en cas de dommage ou de vol du véhicule de location. La mention « TPC » indique un rachat partiel de franchise.
  • LIS (Liabilitty Insurrance Supplement : Cela concerne l’assurance de responsabilité civile. Si vous êtes responsable d’un accident, les dégâts causés à un tiers doivent être pris en charge.
  • PAI (Personnal Accident Insurrance) : On retrouve la notion de PAI dans les contrats d’assurances facultatives. Cela garantit la prise en charge des dommages corporels du conducteur et de ses passagers. La « SPAI » couvre en plus les effets personnels du conducteur.

Conclusion

Quand vous louez une voiture vous pouvez soit vous retrouvez avec trop d’assurance ou pas assez. En règle générale, les agences de location de voiture se contentent d’inclure une assurance responsabilité civile dans leur tarification. Ce n’est pas toujours suffisant pour vous permettre de rouler en toute tranquillité et il peut être très utile de souscrire une assurance complémentaire facultative.

Ne souscrivez pas non plus des garanties inutiles comme le remboursement des effets personnels du locataire qui se trouve dans le véhicule de location au moment d’un vol. Si vous circulez sans aucun objet de valeur, cela ne sert strictement à rien. De plus, sachez que si vous louez un véhicule de location avec une carte de crédit, il est possible, selon les avantages de votre banque, qu’une garantie complémentaire vous soit automatiquement offerte. Veillez donc à ne pas vous retrouver avec plusieurs assurances pour une seule garantie.

Un commentaire sur “L’assurance pour les véhicules de location”

  1. Bensid dit :

    Bonjour,je suis en pleine création d’ une entreprise de location de véhicules,nous sommes deux cogérants et nous allons commencer avec deux véhicules une ferrerai f 430 spider de 2010 et une audit r8 V8 420 ch,je souhaiterais avoir une estimation pour assurer ces véhicules,j espère avoir une réponse,cordialement .

Laisser une réponse