La tarification de l’assistance

La tarification de l’assistance ne peut pas être unilatérale du fait que les services proposés par une assistance sont différents. Disons qu’il faut séparer l’assistance en deux catégories pour mieux comprendre son système de tarification.

L’assistance peut évaluer un risque avec précision

On n’ira pas jusqu’à dire que l’assistance est une science exacte et qu’il lui est possible d’évaluer au centime près une éventuelle future intervention. Disons simplement qu’il est plus facile pour une assistance d’évaluer le coût d’un risque par rapport à une assurance auto.

Si l’on prend l’exemple d’une assistance voyage, on constate que les contrats y sont assez particuliers. Votre société d’assistance va calculer le montant de votre cotisation surtout en fonction d’éléments simples et qui sont valables dans tous les cas. Ainsi en assistance voyage, pour déterminer le prix d’une cotisation on regarde de près :

  • La destination du voyage
  • La durée du voyage
  • Le nombre de voyageurs
  • L’âge des voyageurs

Ce qui fait la particularité des contrats d’assistance voyages, c’est la durée de la garantie. En assurance, les assurés signent des contrats pour un an mais en assistance voyage ce n’est pas le cas. Les voyageurs n’ont pas besoin d’un contrat à l’année mais juste d’une assistance pendant leur voyage. Donc si le voyage dure 1 semaine alors le contrat ne devra pas excéder 2 semaines. C’est la différence principale avec l’assurance.

Les modes de calcul pour l’assistance voyage semblent assez simples et la méthode de calcul ne laisse pas trop de place à la surprise.

La généralisation de l’assistance en fait baisser le prix

Il est ici question de l'assistance qui est incluse dans les contrats d’assurance ou proposée généreusement par des industriels. Il faut bien comprendre que cette assistance est négociée à grande échelle. Ce n’est pas le simple particulier qui négocie avec une société d’assistance le montant de sa cotisation.

Une compagnie d’assurance qui propose un service d’assistance va tout simplement regarder ses chiffres de l’année passée pour estimer les coûts d’une assistance qu’elle offrira à l’ensemble de ses clients. En assistance, on ne compte pas toujours à l’échelle individuelle. Il est possible de souscrire une assistance à titre individuel mais bien souvent ce n’est pas le cas. Si c’est une compagnie d’assurance qui propose une assistance à ses assurés, il y aura de nombreuses personnes concernées.

Ce phénomène de généralisation contribue à faire baisser les prix de l’assistance. C’est une des raisons qui font aussi le succès de l’assistance. A grande échelle, les coûts sont plus que raisonnables et les clients sont séduits.

Il est en de même avec un grand distributeur qui prend une assistance pour l’ensemble de ses futurs clients. Le distributeur ou l’industriel négocie en gros avec une société d’assistance. Ainsi le prix de la cotisation baisse fortement. Si le client prenait une assistance à titre individuel, cela lui reviendrait beaucoup plus cher. Du coup, les gros industriels se permettent même d’offrir cette assistance à leurs clients ou du moins de l’inclure dans le prix de vente. Le client est content et l’industriel aussi. Et que dire alors de la société d’assistance qui n’a même plus besoin d’aller chercher des clients car elle s’en trouve des milliers grâce à des partenariats.

De plus l’assistance qui est incluse dans des contrats d’assistance a la même durée de vie que ces mêmes contrats. Il n’est pas ici question de garantie pour une semaine mais pour une année. Cela contribue à augmenter la durée d’utilisation de l’assistance qui du coup fonctionne comme une assurance.

Conclusion

Au début de l’assistance, il était très simple de calculer le montant d’une cotisation. Cela concernait avant tout les voyageurs et le risque était facile à calculer. De plus la durée des contrats était limitée à la durée du séjour.

Et puis l’assistance s’est développée à grande échelle. Cela n’a pas rendu la tarification plus complexe. En général cela est négocié en gros par des assurances ou des industriels. C’est un gain de temps car la négociation à l’échelle individuelle demande du temps, des moyens et donc de l’argent. C’est d’ailleurs cette généralisation de l’assistance qui a permis une baisse des cotisations.

De par son fonctionnement, l’assistance offre des tarifs attractifs et cela est sans doute aussi la raison de son succès.

Laisser une réponse