Les contrats mixtes d’assurance vie

Les contrats mixtes d’assurances vies mélangent le contrat assurance vie en cas de vie avec le contrat assurance vie en cas de décès. Ce type de contrat a été très célèbre jusque dans les années 1980 et on comprend pourquoi.

En effet l’assuré est doublement gagnant avec ce type de contrat puisque son assureur lui garantit une somme d’argent en cas de décès ou en cas de vie. En bref si l’assuré meurt avant échéance de son contrat, ses ayants droits bénéficient d’une prime. Et s’il est toujours en vie c’est lui qui touchera la prime. Le montant de la somme est aussi important dans les deux cas et c’est sans doute ce qui le rend si attractif.

Le succès du contrat mixte d’assurance vie

Depuis 1950 jusqu’aux années 1980 le contrat mixte d’assurance vie a prospéré et était sans aucun doute digne de confiance pour la plupart des assurés. Il était très facile pour les assureurs de faire souscrire ce type de contrat car dans tous les cas, l’assuré devait toucher de l’argent. Souscrire un contrat mixte d’assurance vie était sans doute moins intéressant en termes de gain que de gagner le gros lot à la loterie. Mais avec le contrat mixte, on gagne à tous les coups et ça ce n’est- pas comme à la loterie.

Pour rendre le tout encore plus attrayant, les assureurs n’ont pas hésité à se permettre d’offrir une bonne surprise aux assurés. Bien souvent, la société d’assurance produit des provisions mathématiques pour garantir le capital qu’elle devra verser à son client. En plaçant l’argent des provisions mathématiques elle en tire des intérêts qui sont souvent supérieurs aux calculs effectués par l’assurance. Votre assureur est prudent et calcul le montant minimum des intérêts et dans la plupart des cas, les intérêts se révèlent supérieur aux calculs effectués préalablement. Cette sous estimation engendre des bénéfices supérieurs pour l’assureur qui n’hésite alors pas à augmenter le capital promis dans le contrat jusqu’à 20 pour cent. C’est en quelque sorte une participation aux bénéfices, l’assureur gagne plus d’ragent que prévu alors il peut se permettre de faire un geste commercial qui ne manquera de lui faire une bonne publicité.

Pour un couple le contrat mixte est une véritable aubaine car quoiqu’il se passe dans l’avenir l’assurance aidera financièrement le couple. Par exemple si la femme meurt dans le couple, le veuf et les enfants recevront un capital et c’est la même chose si c’est le mari qui décède avant échéance du contrat. Certes ce n’est pas une chose à souhaiter de voir son conjoint quitter le monde des vivants. Mais en plus du drame humain que cela peut engendrer, cela peut vite se transformer en drame financier. Si le couple qui a souscris le contrat mixte d’assurance vie va au terme de échéance du contrat alors il pourra bénéficier d’un capital tout aussi conséquent qui lui permettra de passer une retraire plus ou moins heureuse mais avec dans tous les cas de quoi se retourner.

Avec un tel procédé pas étonnant que le contrat mixte d’assurance vie a pu séduire de nombreuses personnes. Pour autant, a partir de 1980 on a vu des dérives dans le contrat mixte qui ont conduit à son extinction.

Les dérives et la fin du contrat mixte d’assurance vie

A la base, Le contrat d’assurance vie mixte est un petit bijou capable de satisfaire tout le monde. Mais c’était sans compter sur la nature humaine et les assureurs peu scrupuleux qui en abusant du système ont fini par le détruire.

L’assureur qui se montre parfois un peu trop gourmand, a bien compris que le contrat mixte d’assurance vie pouvait vite devenir un moyen formidable pour s’enrichir. L’assuré paye une grande partie de sa prime d’assurance l’année même durant laquelle il a souscris le contrat. L’assureur a le temps de voir venir car avec ce type de contrat le remboursement se fera tardivement en cas de décès ou encore dans un délai de temps encore plus long en cas de vie.

Si l’assuré ne payait pas sa prime d’assurance durant les trois premières années, l’assureur pouvait alors annuler le contrat et ne rien reverser à son assuré. C’est pourquoi les assureurs ont essayé de faire signer des contrats mixes d’assurances vies au plus grand nombre possible. Les montants sont conséquents et en plus il est possible, avec un peu de chance pour l’assureur qu’il puisse profiter de la prime d’assurance de son assuré sans rien à voir à lui rembourser.

Et puis vous savez ce que c’est avec les contrats, ça à l’air tout beau quand s’est bien présenté mais il faut toujours lire entre les lignes. Les assureurs peu scrupuleux ont alors pris pour cible les classes moyennes qui ne sont pas toujours regardant sur les contrats ou alors qui ne connaissent pas toujours la subtilité d’un contrat d’assurance. Les assureurs se sont livrés à une véritable chasse à l’assuré plus ou moins modeste. Le procédé est simple, la contrat mixte d’assurance vie vous garantie un capital quoiqu’il se passe et donc on gagne à tous les coups. C’est vrai que dit comme ça c’est tentant et la classe moyenne est tombée dans ce piège. Une fois que le contrat est signé, l’assureur se frotte les mains et l’assuré aussi. Mais pour ce dernier il risque d’avoir des surprises quand il voudra récupérer son argent et qu’il constatera qu’il n’a le doit à rien dans telle ou telle situation. C’est pour cette raison que l’image de l’assurance vie s’est vite détériorée.

Il va falloir attendre le début des années 1980 pour voir une meilleure transparence de l’assurance vie et une législation plus stricte pour les assureurs.

Désormais l’assurance vie est considérée comme une assurance à part entière au même titre que l’assurance habitation.

Conclusion :

Les différents produits de l’assurance vie ont bien été séparés et désormais il y a une séparation entre un contrat d’assurance vie en cas de vie et un contrat d’assurance vie en cas de mort (assurance décès). L’assurance vie qui est désormais sur la bonne voie devient de plus en plus populaire et elle s’adapte aussi à la demande de ses assurés. L’assurance vie propose désormais une forme d' assurance retraite qui commence elle aussi à séduire de plus en plus de monde. L’assurance vie est amenée à se développer dans le futur et elle deviendra une assurance incontournable pour tous aussi bien en France que dans les pays émergents.

Laisser une réponse