Les cartes bancaires et l’assurance ski

Les banques ne savent plus quoi inventer pour attirer des nouveaux clients. La guerre commerciale entre les banques se fait désormais surtout au niveau des prestations. En obtenant votre carte bancaire chez telle ou telle banque, vous bénéficiez aussi de diverses prestations d’assurances incluses. Dans cette logique certaines banques en arrivent à proposer une assurance ski.

Cela pourra attirer les amateurs de sports d’hiver. Il faut de l’argent pour aller dans une station de ski et c’est le genre de clientèle qui peut intéresser les banques.

Les garanties incluses avec votre carte bancaire

Ces garanties ne sont pas les mêmes d’une banque à l’autre. Ne soyez pas aveuglé par un slogan publicitaire d’une banque qui vous garantit une assurance ski. Il faut vérifier que cette assurance offre des garanties suffisantes pour bien vous couvrir durant votre séjour à la montagne. Ces garanties varient aussi en fonction du type de carte bancaire. Regardons ensemble un petit florilège des garanties pouvant être offertes :

La garantie des frais de secours sur piste : cela concerne uniquement les accidents qui ont lieu sur les pistes d’une station de ski. Les amateurs de hors piste ne sont donc pas couverts.

La garantie des frais de recherches : Les frais de recherche concernent exclusivement les personnes qui pratiquent le hors piste. Cela peut aussi bien être des randonneurs ou des amateurs de snowboard ou ski hors piste.

La garantie des frais de transport : Prise en charge du transport du lieu de l’accident jusqu’à un centre de secours. Eventuellement un chauffeur peut vous être envoyé si vous ne pouvez plus conduire votre véhicule et que personne ne peut le faire pour vous.

La garantie des frais médicaux : Prise en charge des frais médicaux suite à un accident ou à une maladie à la condition que celle-ci se déclare à la station de ski.

La garantie du forfait inutilisé : Suite à un accident ou une maladie, vous ne pouvez utilisez la totalité de votre forfait ski ou les remontés mécaniques. Cette garantie vous remboursera le montant du forfait ski que vous n’avez pas pu utiliser.

L’assistance neige : Les frais de secours sont pris en charge s’ils sont consécutifs à un accident survenu lors de la pratique du ski sur piste ouverte jusqu'à un maximum de 4 600 € par bénéficiaire et par évènement, et avec un maximum de 7 700 € par an pour une même carte.

La prise en charge des frais de location : Suite à un vol par exemple, vous vous retrouvez avec des liquidités limitées, cette garantie vous offre la prise en charge du matériel de location pour une limite maximum de huit jours.

La responsabilité civile : Si vous vous rendez responsable d’un accident avec des dégâts matériels ou corporels, la garantie responsabilité civile prend à sa charge l’indemnisation des victimes. Bien entendu, il doit s’agir d’un accident involontaire et l’assuré ne doit pas être sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants au moment des faits.

La protection juridique : Cette garantie vous apporte une aide importante dans le cas où vous décidiez d’attaquer le responsable d’un sinistre en justice pour obtenir réparation ou alors pour vous défendre si vous êtes responsable d’un sinistre.

Les limites de l’assurance ski de la carte bancaire

L’assurance ski est généreusement offerte par les banques mais les garanties ne sont pas toujours complètes.

Selon votre banque mais surtout le type de carte bancaire plus ou moins de garanties vous seront offertes. Pour une carte bancaire haut de gamme, les garanties sont complètes mais avec une carte bancaire basique il sera préférable de ne pas se contenter des garanties offertes. Il est alors souhaitable de souscrire une assurance ski complémentaire.

De plus, toutes les garanties offertes sont soumises à des plafonds. Au delà d’une certaine somme d‘indemnisation, c’est à vous de compléter la différence. Dans les cas les plus tragiques, une opération de sauvetage peut se révéler très onéreuse en montagne. Les garanties de votre carte bancaire sont particulièrement efficaces pour les accidents ou les sinistres d’une petite ou moyenne ampleur mais ça se complique dans les cas extrêmes.

Pour finir, n’oubliez pas le point le plus important. Si vous voulez bénéficier de l’assurance neige ou ski de votre carte bancaire, il faut utiliser celle-ci pour le règlement d’au moins un élément de votre séjour à la montagne (Payer avec sa carte bancaire l’hôtel, le billet de train ou le forfait des remontée mécaniques).

Conclusion

Les garanties incluses dans votre carte bancaire au niveau de l’assurance ski ne sont pas toujours suffisantes. Une carte bancaire haut de gamme offre généralement des garanties suffisantes mais ce n’est pas le cas pour une carte bancaire classique.

Pensez toujours à vérifier les conditions particulières des garanties et aussi les plafonds. Avoir une carte bancaire ne vous dispense pas forcément de prendre une assurance complémentaire pour le ski. (L’assurance «carré neige» pour les skieurs et la carte neige assure les passionnés de sport de glisse à l’année).

Un commentaire sur “Les cartes bancaires et l’assurance ski”

  1. MAURAN dit :

    bonjour, mon fils mineur est parti avec une amie aux skis, cette dernière a payé le forfait de ski pour mon fils avec sa carte bancaire mais mon fils a eu un accident de ski et a dû être évacué par les secours des montagnes, les frais s’élèvent à 553.00 euros, on me dit qu’il ne sera pas pris en charge par l’assurance de celle-ci est-ce normal quel est mon dernier recours ? MERCI

Laisser une réponse