L’assurance «carré neige» pour les skieurs

Il n’est jamais trop tard pour souscrire une assurance qui vous couvrira durant votre séjour au sport d’hiver. Les voyageurs intrépides qui se retrouvent au bord des pistes sans assurance ont toujours la possibilité d’en souscrire une au moment où ils prendront le forfait des remontées mécaniques. La plupart des stations de ski vous propose alors la fameuse assurance «carré neige».

Les garanties de l’assurance carré neige

La montagne est belle sous une couche épaisse de neige. Les français sont de plus en plus nombreux à s’octroyer une semaine de vacances dans les stations de sport d’hiver pour s’adonner aux joies de la glisse. Skieurs alpins, skieurs de fond ou amateurs de snowboard se donnent donc rendez-vous sur les pistes chaque année.

Seuls ou en groupe, les skieurs sont sollicités jusqu’à la dernière ligne droite pour souscrire une assurance particulièrement adaptée aux risques des sports d’hiver. Certains ont déjà une assurance mais elle n’est pas spécialement adaptée pour le ski et au final la garantie est partielle ou inefficace.

Les risques sont grands aux sports d’hiver même si on pratique le ski en amateur et avec prudence.

Avec la garantie « carré neige», vous êtes couvert quoiqu’il se passe durant votre séjour à la neige et vous pouvez skier ou surfer l’esprit tranquille. L’assurance prend à sa charge selon la formule les frais dont vous pouvez avoir besoin en cas d’accident :

  • Les frais de secours.
  • Le rapatriement.
  • Les prestations d’assistance.
  • Les paiements pour l’évacuation.
  • Les frais d’hospitalisation.
  • La facture de l’hélicoptère.
  • L’assistance juridique.

A noter que c’est une assurance qui s’adresse aux amateurs et non pas aux professionnels. Les amateurs sont pour la plupart de simples vacanciers et c’est pourquoi la garantie ne se limite pas aux dommages corporels. Des assureurs incluent dans la garantie carré neige des prestations complètes :

  • Remboursement du forfait en cas de vol.
  • Remboursement des skis en cas de casse.

Une autre caractéristique intéressante de la garantie carré neige, c’est qu’il est possible de souscrire à la journée ou pour toute la durée du séjour. Cette garantie à de quoi séduire les skieurs et elle a été spécialement étudiée pour.

En la rendant attractive, les skieurs amateurs y souscrivent plus facilement. Le but est de démontrer que cette garantie est la plus intéressante et la plus efficace en ce qui concerne les dangers des sports d’hiver. C’est une réalité mais c’est aussi une réalité que d’autres assurances peuvent déjà vous couvrir.

Exclusion et procédure de déclaration d’un sinistre

La garantie carré neige ne couvre pas les accidents de deltaplane, de parapente, de bobsleigh, de hockey sur glace ainsi que les blessures subies dans le cadre d’une compétition.
Les problèmes de santé liés à la consommation d’alcool et de stupéfiants sont également exclus des garanties du contrat.

De même, les hospitalisations liées à une tentative de suicide ou à une maladie qui a déjà fait l’objet de soins médicaux dans le mois précédent le séjour.
Suite à un accident, pour bénéficier d’une indemnisation, il faut déclarer le sinistre dans les 5 à 8 jours auprès de la compagnie d’assurance.

Si vous dépassez ce délai, l’assureur est légalement tenu « irresponsable » et dispose des droits de ne pas procéder au recouvrement des dépenses.

Conclusion

La garantie carré neige est particulièrement adaptée aux vacanciers qui se rendent aux sports d’hiver pour quelques jours ou plus. Le risque de faillite pour l’assuré est assez limité dans la mesure où cette garantie ne coûte pas plus de 3 euros par jour à l’assuré. Dans un contexte aussi dangereux qu’est le sport d‘hiver il ne vaut mieux pas essayer de faire de petites économies car vous pouvez le payer cher en cas de gros pépins. Plus vous êtes un skieur chevronné qui aimez les sensations fortes, plus la garantie carré neige s’impose comme indispensable.

Laisser une réponse