Le contrat de prévoyance en cas de dépendance

Le contrat de prévoyance dépendance est assez récent et il répond aux nouveaux besoins des assurés. Ces nouveaux besoins sont en relation directe avec l’allongement global de l’espérance de vie des français.

De plus, le contrat prévoyance en cas de dépendance permet aussi aux assurés de se donner les moyens de ne pas forcément aller en maison de retraite quand leur état de santé commence à se dégrader.

Les principaux intérêts du contrat de prévoyance en cas de dépendance

Ce n’est un secret pour personne : la population française vieillit. La catégorie des plus de 60 ans est de plus en plus nombreuse et cela va encore augmenter dans le futur. Cette augmentation se traduit par des nouveaux besoins ; les personnes de plus de 60 ans ont des besoins différents en assurance par rapport à la jeune génération. Les besoins, les peurs et les risques ne sont pas les mêmes pour une personne de 20 ans et une autre de 60 ans.

Le contrat prévoyance dépendance répond donc aux besoins des séniors puisqu’il garantit la prise en charge d’une perte d’autonomie.

La perte d’autonomie est donc une notion à connaître. Une perte d’autonomie signifie une impossibilité à accomplir des actes essentiels de la vie courante :

  • Se nourrir
  • Se laver
  • S’habiller
  • Se déplacer

Traditionnellement, quand une personne âgée n’est plus capable d’effectuer ces actes essentiels de la vie courante, un placement en maison de retraite est envisagé. Disons que ce n’est pas vraiment une tradition mais plus une obligation. Mais cette obligation n’est pas gratuite et un placement en maison de retraite coûte cher. Il faut compter entre 1500 à 3000 euros par mois. Pas tout le monde ne peut se permettre de payer ces frais.

Le problème c’est que la retraite des séniors a tendance à diminuer car l’Etat essaye de faire des économies dans le domaine. Au final les retraités vont être de moins en moins nombreux à pouvoir se payer une maison de retraite le cas échéant. C’est pourquoi il est judicieux de souscrire un contrat de prévoyance pour bénéficier en cas de dépendance d’une rente ou d’un capital.

L’indemnité pourra être utilisée pour payer les frais d’un service médical à domicile ou d’un séjour dans une maison de retraite selon le choix et la condition de l’assuré.

La cotisation et l’indemnisation du contrat de prévoyance en cas de dépendance

Le montant de la cotisation varie essentiellement en fonction de l’âge du souscripteur. Plus vous souscrivez jeune et plus votre cotisation sera faible. Cependant, il n’est pas possible de souscrire avant 50 ans.

Plus vous dépassez l’âge de 50 ans et plus vous représentez un risque élevé de vous retrouvez dans une situation de dépendance. En souscrivant à 70 ans le risque est encore plus grand et le montant de votre cotisation sera très élevé.

Le deuxième point qu’il est important de choisir au moment de la souscription, c’est le montant de la rente à verser pour une indemnisation. Si vous souscrivez à 50 ans pour une rente de 500 euros et qu’arrivé à 65 ans vous changiez pour une rente de 1000 euros, votre cotisation pour votre nouvelle rente de 1000 euros sera recalculée et prendra en compte vôtre âge au moment de la souscription. Il faut, dans la mesure du possible, estimer dès la première souscription un montant de rente acceptable et suffisant pour prendre en charge des frais de dépendance.

Au niveau de la rente, elle peut être versée mensuellement, par trimestre ou annuellement selon le choix de l’assuré. Sachez que la plupart des assureurs prélèvent des frais de fractionnement pour une rente mensuelle…

A partir du moment où l’assuré est reconnu en situation de dépendance, il ne doit plus payer sa prime d’assurance et il peut donc commencer à bénéficier d’une indemnisation sous forme de rente.

Dans le cas où l’assuré ne respecte pas ses engagements, c'est-à-dire qu’il ne paye pas le montant de sa prime d’assurance, le contrat peut-être résilié. Cependant, certains contrats de prévoyance, en cas de dépendance, prévoient qu’en cas de non paiement des primes, l’assuré pourra quand même bénéficier d’une rente qui sera proportionnelle au nombre d’années déjà cotisées. C’est le genre de chose importante qu’il faut vérifier à la souscription du contrat.

Conclusion

Le vieillissement de la population française n’est pas seulement une statistique, c’est un fait. Le pouvoir d’achat des retraités a tendance à baisser et c’est aussi une réalité.

Le contrat prévoyance en cas de dépendance est sans doute la meilleure solution pour s’assurer non pas un avenir sous les cocotiers mais plus simplement de la dignité et des soins médicaux de qualité dans une situation de dépendance.

Un commentaire sur “Le contrat de prévoyance en cas de dépendance”

  1. Marieker dit :

    Ces contrats font très bien dans le dossier des mutuelles, mais si vous vous y souscrire, il vous faudra être en très bonne santé , sinon vous êtes refusés, même, si votre problème de santé n’est pas invalidant et est très bien soigné, et très bien suivi médicalement. cela vient de nous arriver à mon époux et moi même. Mon époux est cardiaque et moi je suis diabétique, et bien nous avons été refusés.

Laisser une réponse