Pourquoi l’assurance scolaire est-elle si populaire ?

Personne ne peut contester l’utilité d’une assurance scolaire qui propose des garanties pour les écoliers en toute circonstance notamment lors des voyages scolaires. Bien qu’elle ne soit pas légalement exigée pour les activités scolaires obligatoires, il est impératif d’en avoir une pour les activités extra scolaires facultatives. Donc si vous ne voulez pas priver votre enfant d’une sortie au musée, il faudra alors souscrire une assurance scolaire.

L’éducation nationale incite les familles à souscrire une assurance scolaire

L’éducation nationale est le premier acteur qui incite les parents à prendre une assurance scolaire. Ce sont avant tout les chefs d’établissements qui font leur possible pour convaincre les parents de prendre une assurance scolaire. Plus le niveau de garantie de l’assurance scolaire est élevé et plus le chef d’établissement sera soulagé. On pourrait presque croire que les chefs d’établissement ont des parts de marché dans les sociétés d’assurance scolaire tellement ils sont regardants sur ce point. Mais ce n’est pas la réalité. On peut expliquer ce phénomène par deux raisons principales.

D’une part, les chefs d’établissements sont bien placés pour savoir que l’école est un lieu où les accidents sont fréquents. Le risque dans une école est permanent quand on sait par exemple qu’à la récréation des centaines de jeunes écoliers se retrouvent pour des jeux qui tournent parfois mal. En incitant les parents à prendre une assurance scolaire avec des garanties les plus larges, le chef d’établissement s’assure que ses écoliers seront couverts en cas de problème. Ce n’est pas vraiment une mauvaise chose et les chefs d’établissement n’y gagnent rien si ce n’est une tranquillité d’esprit. De plus, ce ne sont pas eux qui payent la cotisation de l’assurance scolaire alors on peut comprendre que ça ne les dérange pas d’inciter les autres à payer le plus possible pour une meilleure couverture.

D’autre part, si les parents souscrivent une assurance scolaire la plus complète, cela augmente la prise en charge de l’assurance. Ainsi les contentieux entre famille et établissement scolaire seront moins fréquents car de toute façon c’est l’assurance qui remboursera les dégâts. Du coup, le chef d’établissement et l’éducation nationale ont moins de responsabilité en cas d’accident.

C’est sans doute pour cette raison que l’éducation nationale estime l’assurance scolaire utile et n’hésite pas à en faire la promotion. Pour ne pas passer trop pour un promoteur d’assurance scolaire, l’éducation nationale laisse les associations de parents d’élèves s’occuper de la promotion de l’assurance scolaire. Ces fédérations ou associations de parents d’élèves sont libres de recommander ou de proposer l’assurance scolaire qui leur semble la plus performante. Ainsi en début d’année scolaire, vos enfants reviennent à la maison avec des enveloppes contenant des prospectus d’assurances scolaires que les fédérations de parents d’élèves ont présélectionnés. Quelque soit votre choix, l’éducation nationale ne peut que se réjouir car en prenant une assurance scolaire, la responsabilité en cas d’accident des établissements scolaire s’efface et c’est l’assurance qui prend le relais.

Les assurances scolaires sont les mieux adaptées à l’environnement scolaire

Il faut aussi reconnaitre que les assurances scolaires sont les plus performantes pour les accidents qui peuvent survenir à un enfant dans une enceinte scolaire. Cela peut sembler normal mais c’est aussi pour cette raison que les parents se laissent séduire. L’assurance scolaire propose donc des services spécialement adaptés qu’une autre assurance ne propose.

Selon le choix de votre assurance scolaire et la formule sélectionnée, les parents et les enfants pourront bénéficier de services particulièrement intéressants en cas d’accident. C’est cette spécialisation de l’assurance scolaire qui la rend aussi populaire. Ce n’est pas seulement car les parents ont l’impression de ne pas avoir le choix. C’est aussi car l’assurance scolaire est la seule sur le marché à proposer des services dédiés à l’école.

Les exemples de services proposés par une assurance scolaire sont variés, regardons ensemble cela en détail :

Transport à l’école en cas d’incapacité due à un accident : Si, votre enfant se blesse à l’école et qu’il se retrouve dans l’incapacité de se rendre à l’école par lui-même, certaines assurances scolaires proposent un service de transport pour amener votre enfant à l’école et le rechercher. Ainsi il pourra suivre ses cours normalement et vous ne serez pas dans l’obligation de vous occuper vous même du transport de votre enfant. Si les deux parents travaillent, cela est particulièrement intéressant.

Cours de rattrapage : Si, suite à un accident ou une maladie, votre enfant se retrouve immobiliser à domicile, il aura la possibilité de suivre des cours de rattrapage. Selon le contrat de l’assurance scolaire, un professeur pourra être envoyé à domicile et offrir un enseignement personnalisé à votre enfant immobilisé. Si cette immobilisation dépasse un mois, cela sera sans doute profitable à votre enfant qui ne décrochera pas trop du programme scolaire.

Le rapatriement à domicile : Suite à un accident ou une maladie, votre enfant doit rentrer à la maison. Dans la plupart des cas l’école appelle les parents pour qu’ils viennent chercher eux-mêmes leur enfant à l’école. Mais si cela n’est pas possible comment votre enfant va rejoindre son domicile. L’assurance scolaire prendra alors en charge ce mini rapatriement.

Ces quelques exemples de garanties que peuvent vous apporter une assurance scolaire sont révélateurs de la spécificité de l’assurance scolaire qui, avant tout, propose des services adaptés au milieu scolaire. C’est avant tout la raison principale de son succès. Il faut dire que le marché est conséquent car l’école est obligatoire pour tous en France. Les assurances scolaires ont alors intérêt à offrir un service le plus complet possible pour répondre à toutes les attentes.

Conclusion

L’assurance scolaire est populaire en France surtout auprès de l’éducation nationale qui se sert des fédérations de parents d’élèves pour en faire la promotion. A la base, cette assurance scolaire part d’un bon sentiment et offre des garanties intéressantes aux écoliers et à leurs parents. Mais les assurances scolaires proposent aussi parfois des services inutiles qui font monter la cotisation pour rien. L’assurance en général se développe et des nouvelles branches comme l’assistance présentent aussi des produits jusqu'alors proposés uniquement par l’assurance scolaire.

Cette multiplication de produits crée un phénomène de sur-assurance. Au final, le consommateur se retrouve avec différents contrats d’assurance qui garantissent les mêmes choses. L’assurance scolaire n’est pas une mauvaise chose mais il faut bien vérifier que les services et garanties proposées ne sont pas déjà souscrites dans un autre contrat d’assurance. Payer deux fois pour la même chose est inutile et pas besoin d’aller à l’école pour le comprendre.

Laisser une réponse