L’assurance pour le Jet Ski

Le Jet Ski, que l’on appelle aussi le scooter des mers est une activité de loisirs que de plus en plus de français n’hésitent plus à pratiquer pendant des vacances. Les plus gros amateurs s’offriront sans doute un bel engin et deviendront des adeptes. Mais attention ce loisir reste dangereux et les accidents sont fréquents dans les stations balnéaires. Une bonne raison pour les assurances de proposer des garanties complètes pour le Jet Ski.

Présentation du Jet Ski

La particularité du jet ski est sans doute sa propulsion par hydrojet qui lui-même est actionné par un moteur à combustion. C’est un engin atypique qui offre des sensations particulières sur mer ou dans des lacs. A noter qu’il existe deux types de jet ski :

Le jet ski à bras : C’est la version sportive utilisée notamment dans les compétitions pour les professionnels. Le guidon du jet ski s’incline verticalement et le pilote le contrôle avec des poignées de contrôle. C’est un engin individuel qui n’offre pas de place à un passager. Le pilote doit donc se tenir debout, les pieds dans une plate-forme spécifique nommée baquet. Le guidon est monté sur un bras articulé qui accompagne le pilote dans ses mouvements verticaux. La pratique du jet ski à bras est particulièrement plaisante à la mer car les vagues permettent de faire des sauts avec le jet ski. C’est d’ailleurs une discipline officielle qui se nomme Free-ride. Il est possible de pratiquer en eau plate et de se servir de son sillage et donc de ses propres vagues pour décoller. C’est déjà plus difficile et cela demande un certain niveau. Certains chevronnés participent aussi tout simplement à des courses de vitesse qui demandent une grande expérience et un niveau de conduite excellent.

Le jet ski à selle : Identique au jet ski à bras au niveau du moteur sauf qu’il offre une position assise au conducteur et aux éventuels passagers. C’est sans doute pour cette raison qu’il est bien plus gros en taille. La conduite ressemble beaucoup à celle d’un scooter car il est équipé d’un guidon. C’est en engin facile à manier et idéal pour des balades en solitaire ou en famille. Sachant que certains constructeurs proposent des grandes selles où il est possible d’y mettre jusqu’à trois passagers.

Conduite et dangers d’un jet ski

La conduite d’un jet ski nécessite le permis bateau. Le jet ski est considéré comme un véhicule nautique à moteur et selon la législation française, il est obligatoire de posséder un permis bateau pour ce genre d’engin. On peut se demander alors comment est-il possible de louer un de ses engins dans une station balnéaire sans aucun permis bateau. Si la station balnéaire est agréee, il est possible de louer des jets ski à des personnes sans permis bateau, à la condition d’une surveillance d’un moniteur agrée. Dans certains pays, cette législation ne s’applique pas et il est possible à n’importe qui de louer un jet ski ce qui peut aggraver le risque d’accident.

Les jets ski sont avant tout des engins puissants et le risque d’accident est augmenté à cause d’une maniabilité pas toujours facile à comprendre pour un débutant. Ce qu’il faut savoir c’est que le mouvement du guidon change la direction d'éjection de l'hydrojet. Ce qui veut dire que plus le régime du moteur est élevé, plus le changement de direction est précis. Si le moteur s'arrête subitement, il y a perte complète de maîtrise de la direction. Dans une situation d'évitement d'urgence le conducteur doit donc accélérer pour avoir une meilleure manœuvrabilité. Ce n'est pas vraiment logique au premier abord et cela peut causer des accidents chez les personnes débutantes.

Pour les jets ski à selle le risque est particulièrement grand pour le passager qui a tendance à tomber en arrière. Le danger est alors de se prendre le jet de la turbine. La puissance est tellement grande qu’il vaut mieux porter une combinaison solide. Des cas d’accidents de ce type révèlent que cet accident peut être mortel ou alors laisser des séquelles vraiment tragiques.

Hormis cette dangerosité, on note aussi qu’il y a un problème de pollution et de nuisance sonore. Le jet ski offre des sensations exceptionnelles mais le prix à payer est cher pour la nature et les autres riverains. Une conduite prudente et le respect des autres sont des éléments indispensables pour garantir à tous un plaisir maximum.

Les garanties d’une assurance jet ski

N’oubliez pas qu’en navigation de plaisance, l’assurance n’est pas obligatoire en France. Cependant il est fortement recommandé d’en souscrire une, car les accidents sont fréquents. Le minimum est sans doute la responsabilité civile mais cela ne suffit pas. Regardons ensemble les différentes garanties d’une assurance jet ski :

Responsabilité civile : Le strict minimum de l’assurance qui couvrira les dommages que vous pourrez causer aux autres avec votre jet ski. Si vous percutez un autre jet ski par exemple, les dommages matériels et corporels causés à l’autre conducteur seront pris en charge mais pas les vôtres.

Frais de retirement : On retrouve cette garantie dans les contrats de base. Si votre jet ski coule, les frais pour aller le chercher sont pris en charge. Le cas échéant les frais de destruction sont aussi pris en charge.

Frais de sauvetage et de recherche : En pleine mer, il faut parfois envoyer un hélicoptère ou un zodiaque pour vous porter secours, votre assurance prendra en charge ces différents frais de secours et les éventuels frais médicaux.

Garantie incendie : Il est bien entendu possible de se couvrir contre les incendies. Les problèmes peuvent engendrer un incendie du jet ski. Les incendies criminels sont très peu fréquents dans la mesure où rares sont ceux qui laissent trainer leur jet ski dans la rue.

Garantie dommage : Une garantie indispensable et surtout pour les débutants. Si votre jet ski percute un rocher ou un autre véhicule, les dommages seront pris en charge par l’assurance. Même chose en cas de panne.

Garantie vol : Les conditions du contrat doivent être respectées pour que vous puissiez vous faire rembourser votre jet ski en cas de vol. Ce vol peut avoir lieu dans une station balnéaire où à votre domicile. Les vols des jets skis sont de plus en plus fréquents et les assureurs de plus en plus regardants.

Conclusion

L’assurance pour les jets ski n’est pas obligatoire en France mais la plupart des propriétaires en ont une et ce n’est pas sans raisons. Utiliser un comparateur internet est comme toujours le meilleur moyen de trouver une assurance jet ski de qualité et à bon prix. Regardez toujours les franchises et les éventuelles limites.

Le jet ski est une activité de loisir bien plus qu’agréable mais pour éviter que cela tourne mal, il faudra penser à se prendre une bonne assurance. Certains particuliers prennent le risque de ne pas s’assurer et c’est un tort car quand on a les moyens de se payer un jet ski, on doit avoir les moyens de se payer une assurance.

Un commentaire sur “L’assurance pour le Jet Ski”

  1. turcot dit :

    bonjour ! je souhaiterai une proposition pour assurer un jet ski seadoo rxpx 260 de 2011 d’une valeur de 13800 euros et d’une remorque ptac 650kg d’une valeur de 700 euros

Laisser une réponse