L’assurance en scooter

L’expansion des scooters a vu s’adapter l’offre de l’assurance dans ce domaine pour proposer une assurance spécialement adaptée à ce type de deux roues. Ce qui caractérise les conducteurs de scooters c’est qu’ils n’ont pas la culture "motard". Une personne en scooter utilise son deux roues plus pour le loisir et il n’est pas vraiment un adepte du code des lois des motards. Ce code des lois est tout à fait non officiel et pourtant les assureurs jugent que les utilisateurs de scooters ne peuvent pas être assurés de la même façon qu’un véritable motard.

Une chose simple que l’on peut tous comprendre pour mieux apprécier la différence qu’il existe entre un scooter et une moto : sur le scooter il n’y a pas de vitesse à passer et la conduite ne nécessite pas de posséder le permis moto qui est pour l’assureur un gage de fiabilité.

Au final, les motards et les conducteurs de scooter ne sont pas dans la même famille aux yeux des assureurs bien qu’on parle ici dans les deux cas de deux roues.

Pourquoi une telle différence entre les motos et les scooters ?

Etant donné que pour les assureurs les motards et les utilisateurs de scooters ne sont pas dans la même famille, l’assurance proposée ne pourra pas être la même.

Bien souvent les motards sont plus conscients des dangers de la route (je ne vous parle pas des bolides fous qui vous dépassent, quand vous roulez dans votre voiture, par la droite ou par la gauche à toute vitesse). Bien souvent, un motard est équipé avec une combinaison de cuir, des bottes et des gants de protection. Un vrai motard ne circulera jamais sans un casque homologué qui lui assure la meilleure protection possible. Par contre ceux qui circulent en scooter se préoccupent moins souvent de ce genre de détail. Nombreux sont ceux qui roulent en scooter en short les jours ensoleillés sans gants et avec un casque pas toujours adapté. Ce sont des généralités et ce n’est pas le cas pour tout le monde. Certains amateurs de scooters font très attention à bien s’équiper comme les motards mais pour les assurances si vous avez un scooter vous êtes potentiellement plus dangereux à assurer qu’un motard.

Sans trop même oser l’avouer, votre assureur considère que les scooters du type 125 cm sont un véritable danger car ils permettent à n’importe quel conducteur titulaire d’un permis de conduire auto, de prendre le guidon d’un petit bolide assez puissant et dangereux. Aucune formation spécifique n’est demandée, à l’inverse des motards qui doivent passer le permis moto pour être autorisés à conduire une grosse cylindrée. L’assureur considère donc qu’un conducteur de scooter, par son manque d’expérience aura plus de chance d’avoir un accident.

Pour essayer d’encourager les possesseurs de scooter à plus de sécurité, une grande majorité des assureurs assurent votre casque dès les premiers niveaux d’une assurance scooter. Vous n’avez donc plus d’excuse de ne pas avoir un casque lorsque vous vous déplacez en scooter.

Un commentaire sur “L’assurance en scooter”

  1. boulard dit :

    permis de conduire suspendu pour 3 mois . assurer un scooter 50 cm est tres difficile

Laisser une réponse