Assurance pour votre chat

Le chat est un animal qui semble plus facile à adopter qu’un chien. Plus indépendant que son ennemi juré, le chat est présent dans de nombreux foyers français. Souvent les amateurs de chats ne se contentent pas d’un seul individu et il n’est pas rare d’en trouver plusieurs sous un même toit. Voilà de quoi donner un signal fort aux assureurs.

Les potentiels clients sont là, il ne reste plus qu’à proposer une assurance avec des garanties spécialement adaptées aux besoins des chats et de surtout des propriétaires.

Le chat nouvel animal de compagnie préféré des français

On croyait le chien le meilleur ami de l’homme mais il faut croire que les français lui préfèrent le chat. Plus de 20 pour cent des français possèdent au moins deux chats à leur domicile. Il faut avouer que pour les citadins, il semble difficile de posséder plus d’un chien alors qu’avec le chat c’est tout à fait différent.

Du coup, Les chats sont plus nombreux en France que les chiens. Cette statistique est assez récente puisque le nombre de chats a augmenté de 10 pour cent ces cinq dernières années. Cette incroyable augmentation ne laisse plus de doute le chat est l’animal domestique préféré des français. Et les français ne sont pas les seuls. Au Royaume-Uni la situation est semblable. On compte plus de chats que de chiens. Ce n’est plus un phénomène de mode mais un véritable phénomène de société que l’on retrouve dans toute l’Europe. Les statistiques sont les mêmes de l’autre côté de l’Atlantique. Aux Etats-Unis on compte 60 millions de chiens pour 75 millions de chats.

Revenons sur notre bon vieux continent et plus particulièrement en France. Dans notre pays, on compte aux alentours de 9 millions de chats. On constate notamment que la grande majorité des propriétaires de chats français possède des chats de race européenne. Ils sont seulement 8 pour cent à posséder un chat d’une race extra européenne comme les persans par exemple. Pour les chats de race, il semble que le persan se soit imposé face à la concurrence du siamois.

Ces chiffres sont difficiles à admettre tout simplement car les chats sont dans la plupart des cas invisibles pour un bon nombre d’entre nous. C’est d’autant plus vrai que les deux tiers des chats vivent à la campagne. Ce n’est pas pour autant que les chats ne sont pas domestiqués. Selon une étude d’une grande marque de nourriture pour les animaux de compagnie, un tiers des chats vivent exclusivement à l’intérieur du domicile ou de la propriété de leur maître.

L’assurance pour le chat

Avec des statistiques aussi explicites, pas étonnant que les assureurs ont alors développé l’offre nécessaire pour assurer votre chat. A la base, l’assurance pour votre chat est fondée sur le même principe que l’assurance pour votre chien. Principe qui veut que le propriétaire puisse être en mesure de prendre en charge les frais de santé de son animal de compagnie.

La décision d’adopter un chat ne doit donc pas être prise à la légère. Il ne faut pas se décider sur un coup de tête et surtout avoir le budget nécessaire pour l’entretien du chat. Il ne faut pas uniquement prendre en considération le prix de l’alimentation d’un chat. En plus du temps nécessaire qu’il faut accorder à votre chat, il faudra avant tout être capable de le soigner quand il tombe malade ou en cas d’accident. Souscrire un contrat d’assurance pour les chats est le meilleur moyen pour protéger voter chat et ne pas assumer seul le prix des frais de santé.

La concurrence entre les assureurs pour chats est rude et l’offre variée. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à faire un comparatif entre ces différentes offres. Utiliser internet semble le meilleur moyen pour avoir accès à un grand nombre d’assureurs spécialiste du chat. Vous pourrez ainsi comparer le prix et les services des différents assureurs et vous faire une idée des meilleures offres du marché. Faire un devis chez plusieurs assureurs est sans doute le procédé le plus efficace.

Le prix de la cotisation n’est pas toujours l’indicateur le plus important à regarder. L’assurance santé pour les chats a vocation à rembourser les soins vétérinaires et les frais d’hospitalisation. Ce qu’il convient de regarder ici, c’est le taux de remboursement et les plafonds. Les formules les plus "haut de gamme" vous rembourseront la totalité des frais d’une hospitalisation.

Il faut donc avant tout regarder les formules de remboursement. Le prix est un indicateur qui ne veut rien dire si l’on ne regarde pas de près les taux de prise en charge de l’assurance. Soyez aussi vigilant pour les actes médicaux qui sont exclus de la garantie santé pour un chat. Votre assureur est censé faire apparaître cette liste dans le contrat mais il arrive parfois qu’il omette des maladies ou qu’il ne les cite pas toutes.

Conditions et formules d’une assurance chat

Comme toujours en assurance, les règles varient d’une compagnie d’assurance à l’autre mais il y a des règles communes à tous notamment en ce qui concerne les conditions d’acceptation. Trois critères sont inévitables :

  • Puce ou tatouage : Pour assurer votre chat il faudra prouver à votre assureur que ce dernier possède une puce ou qu’il est tatoué.
  • Etat de santé : Au moment où vous souscrivez votre assurance, le chat ne doit pas souffrir d’une maladie et donc être en bonne santé. Si le chat à des antécédents de santé il faut préciser lesquels et bien souvent l’assureur y réfléchira à deux fois avant de vous faire signer le contrat.
  • Age du chat : Comme pour les chiens l’âge minimum pour pouvoir souscrire une assurance pour les chats est de trois mois. Pour ce qui est de l’âge maximum c’est différent et cela peut monter jusqu’à 11 ans.

Si vous remplissez ces trois conditions, il vous sera assez simple de trouver une assurance pour votre chat. En revanche si vous ne remplissez pas une des conditions, alors ça sera presque mission impossible pour trouver un assureur assez chevronné pour prendre le risque de vous assurer.

Les différentes garanties d’une assurance chat

Les garanties ou les formules proposées par un assureur en chat ne diffère pas vraiment de ce que l’on peut retrouver en assurance pour les chiens. On retrouve principalement trois types de formule :

  • La garantie maladie / accident : Les frais médicaux de votre chat sont pris en charge en cas de maladie ou d’accident. Certains assureurs proposent uniquement le remboursement en cas de maladie et d’autres en cas d’accident. Un contrat d’assurance santé pour les chats peut réunir une garantie valable que votre chat soit malade ou qu’il soit victime d’un accident. En fonction de votre choix, le taux de remboursement et aussi le montant de la cotisation évolueront. Pensez à regardez les éventuels plafonds.
  • La garantie décès : La garantie décès prend en charge les frais d’inhumation suite au décès de votre animal de compagnie. Beaucoup de propriétaire préféreront un capital permettant de se racheter un nouveau chat. Les plus excentriques iront jusqu’à offrir une tombe à leur chat mais ça l’assurance ne rembourse pas.
  • La garantie responsabilité civile : Cette garantie reste optionnelle dans la plupart des contrats d’assurance pour les chats. La loi n’oblige pas les propriétaires des chats à en posséder une car les risques sont assez limités. Les faits divers avec un chat qui griffe à mort une vielle dame ne sont pas courants.

Conclusion

Le chat est devenu l’animal de compagnie le plus populaire en France. Il est donc normal que lui aussi puisse bénéficier d’une assurance santé adaptée à ses besoins et à ceux des propriétaires.
Pour ce qui est de la responsabilité civile, le risque est tellement dérisoire que je me demande comment les assureurs arrivent à convaincre les propriétaires de chat à prendre cette garantie optionnelle. Ils sont forts ces assureurs pour chat !

Laisser une réponse