La mutuelle pour les soins dentaires

Il suffit de se balader sur des forums pour vite se rendre compte que beaucoup de français n’ont pas accès aux soins dentaires les plus coûteux. La sécurité sociale ne rembourse que les frais de base dans ce secteur. Une mutuelle pas assez performante laissera à la charge de l’assuré des frais conséquents notamment pour la pose d’une couronne par exemple. Dans l’absolu il ne faut pas laisser la santé de nos dents se détériorer pour des questions d‘argent mais est-ce vraiment possible pour les plus modestes d’entre nous ?

La sécurité sociale et les soins dentaires

Comme toujours la sécurité sociale rembourse les frais dentaires à hauteur de 70 pour cent du tarif de convention. En règle générale, pour les soins les plus basiques une mutuelle de base suffira à couvrir vos dépenses non prises en charge par la sécu. Cependant, pour une intervention plus importante et coûteuse (prothèse dentaire, couronne, bridges ou implants) ni la sécurité sociale ni une mutuelle de base ne seront suffisantes pour un remboursement conséquent.

Pour une simple consultation chez un dentiste, La sécu prend en charge 70 pour cent du tarif de convention. Cela est valable pour les soins dentaires les plus basiques comme le traitement des caries ou l’extraction d’une dent. Pour une opération basique pas de quoi s’affoler donc mais quand les soins sont plus sérieux, l’assuré devra avoir une bonne mutuelle pour pouvoir se faire rembourser une bonne partie des frais.

Le détartrage est généralement une opération qui ne nécessite pas vraiment une mutuelle. En effet, la sécurité sociale prend toujours en charge 70 pour cent du tarif de convention. Dans le domaine le tarif est de 29 euros, une visite chez le dentiste agrée pour un détartrage vous coûtera donc 29 euros. Vous serez remboursez donc automatiquement de 20,30 euros et les 8,70 Euros non remboursés sont à la charge de l’assuré. S’il n’a pas de mutuelle, il devra payer lui-même sinon sa mutuelle s’en chargera en partie (s’il en possède une).

Dans le cas d’une recomposition en composite cela commence à être problématique car la sécu a fixé le tarif de convention à 31 Euros mais il est rare de trouver un dentiste qui applique une tarification de 31 euros pour une recomposition en composite. Certains dentistes montent les prix jusqu’à 100 euros. Dans ce cas, la sécu ne remboursera que 30 pour cent de 31 euros. Pour les 69 euros restants, ils seront à la charge du patient qui ne pourra alors compter que sur une mutuelle.

Les soins dentaires remboursés par la sécurité sociale sont assez limités mais ils ne sont pas inexistants. Il est clair que pour des soins dentaires non basiques, seule une mutuelle vous permettra alors d’espérer un remboursement significatif. Certains pensent que pour des soins dentaires importants il vaut mieux être riche. Ce n’est pas faux mais avec une complémentaire santé adaptée cela est aussi possible pour un plus grand nombre. Pour les soins dentaires une bonne mutuelle est presque indispensable.

La mutuelle et les soins dentaires

Quand la sécu se révèle inefficace ou inexistante pour prendre en charge vos soins dentaires, seule votre mutuelle pourra vous apporter un soutien plus conséquent. Bien entendu, les complémentaires ou les mutuelles proposent des offres différentes et c’est à vous de trouver celle qui vous convient le mieux. Au niveau des « mutuelles dentaires » on retrouve des points communs selon le type d’intervention.
Pour la pose d’une couronne dentaire, vous ne pourrez espérer qu’un remboursement limité d’une mutuelle de base. Cela est limité à 75 Euros (70 pour cent du tarif de convention). Malheureusement en France le prix d’une couronne et de sa pose tourne autour de 300 à 900 euros et il est donc indispensable de posséder une complémentaire santé efficace pour ce genre de soins. Il existe différent modèle de couronne. En métal ou en céramique, le prix varie du simple au double. Le choix est laissé au patient mais celui qui n’a pas de complémentaire santé n’aura pas vraiment le choix. Il se contentera de la couronne la moins chère et s’il n’a pas de mutuelle il s’en passera tout simplement. Il faut comparer les mutuelles pour trouver celle qui propose un taux de remboursement le plus avantageux pour les couronnes.

Pour les bridges la mutuelle dentaire rembourse 70 pour cent du tarif de convention. Cela représente à peu prés 196 euros et ce n’est pas négligeable. Les soins nécessaires pour un bridge comportent la prise en charge de trois éléments. Les deux dents qui jouent le rôle de « piliers » pour le remplacement d’une dent absente.

En ce qui concerne les personnes âgées, l’appareil dentaire est lui aussi remboursé à hauteur de 70 pour cent du tarif de convention. Dans certains cas l’appareil dentaire n’est pas uniquement réservé aux personnes âgées. Dans tous les cas il y a une séparation de fait entre l’appareil dentaire partiel (de 1 à 3 dents) et l’appareil dentaire complet (de 4 à 12 dents. La mutuelle rembourse un peu plus de 45 euros pour un appareil dentaire partiel et environ 230 euros pour un appareil dentaire complet.

Terminons sur le sujet par l’implant dentaire qui est sans doute un des soins les plus coûteux. Les mutuelles proposent toujours une aide mais devant le dépassement d’honoraires de la plupart des dentistes, le montant à la charge de l’assuré est toujours conséquent. Même avec une complémentaire santé haut de gamme, il est presque impossible d’espérer un remboursement total.

La mutuelle et l’orthodontie

Bonne nouvelle, la sécurité sociale prend en charge les soins d’orthodontie. Mais ne vous lancez pas dans l’aventure sans avoir au préalable obtenu l’accord de la caisse d’assurance maladie. Il faut pour cela remplir une demande par formulaire. Une des conditions irrévocable est l’âge du patient. Il faut commencer les soins avant l’âge de 16 ans pour bénéficier d’une prise en charge de 100 pour cent de la sécu. Attention car ce taux de remboursement est calculé sur la base du tarif de responsabilité c'est-à-dire le tarif sur la base duquel intervient le remboursement. Les orthodontistes pratiquent une tarification libre qui malheureusement dépasse de beaucoup le remboursement proposé par la sécu.

Dans le cas des traitements trimestriels des soins d’orthodontie, la sécu rembourse 100 pour cent du tarif de responsabilité ce qui fait approximativement 194 euros. Le prix réel des soins tourne autour de 450 euros par trimestre. Ce qui laisse plus de 250 euros à votre charge rien que pour les soins de traitement. Il faut ajouter à cela la surveillance et le reste. Sans une bonne mutuelle dentaire l’orthodontie peut se révéler coûteuse même si elle prise en charge par la sécu.

Pour les adultes ce n’est pas la même chanson. En effet, la sécurité sociale ne rembourse pas les soins d’orthodontie ou alors très faiblement. Ces frais sont très onéreux et sans une mutuelle dentaire il faudra mettre la main à poche ou alors vous passer des soins. Un traitement complet tourne autour de 7000 euros et c’est une somme conséquente qui sera lourde à supporter.

Conclusion

Pas de doute la sécurité sociale n’est pas assez performante pour les soins dentaires. Les français sont nombreux à se priver de soins dentaires pour faire des économies. Pour éviter de jouer avec la santé de ses dents, il vaut mieux alors choisir une bonne mutuelle dentaire. Une complémentaire santé haut de gamme avec une garantie dentaire performante vous permettra non seulement de ne pas hésiter à vous faire poser une couronne mais en plus de réellement pouvoir choisir la qualité de cette couronne.

Un commentaire sur “La mutuelle pour les soins dentaires”

  1. Bois angelique dit :

    bonjours et une personne qui doit se refaire toute ses dent come moi e nest pas les moyen necesssare doit rester comme sa?

Laisser une réponse