La faillite de la mutuelle

La mutuelle est à but non lucratif mais ce n’est pas ce statut qui la protège de la faillite. La récente crise financière nous montre la fragilité du capitalisme et on peut se demander si ses adhérents ont de quoi se faire du souci au même titre qu’un actionnaire de bourse.

En prenant une mutuelle on devient adhérant

Bien entendu, quand on est actionnaire d’une grande société en bourse, on n’attend pas la même chose que lorsque l'on est membre d’une mutuelle. Une action en bourse peut vous rapporter de l’argent si elle augmente alors que le fait de souscrire à une mutuelle ne vous rapportera pas d’argent. En fait, vous serez simplement remboursés des dégâts qui vous ont touché.

Mais la crise économique ne fait pas dans le détail et elle touche tous les secteurs d’activité. C’est pourquoi vous êtes en droit de vous inquiéter de la bonne santé de votre mutuelle.

Prenons un exemple simple, vous avez souscrit une mutuelle retraite et ça fait 15 ans que tous les trimestres vous payez votre cotisation. Une fois atteint l’âge de la retraite il est normal que vous puissiez enfin prétendre à toucher les fruits de votre investissement. Mais que se passe-t-il si votre mutuelle fait faillite ? Toutes vos cotisations depuis 15 ans vont-elles partir en fumée ? C’est en effet le risque que l’on peut craindre le plus. Mais je vous rassure tout de suite, vous ne serez pas laisser à l’abandon et le code des mutuelles vous donnera raison. Vous serez donc en droit d’exiger ce qui est vous est dû.

Les risques de l'adhérant sont limités

Mais il faut relativiser ce risque car en matière de mutuelle, les risques pris sont très limités et surtout calculés. Au final, le risque de faillite est limitée. Si c’est le cas, c’est bien souvent à cause d’une mauvaise gestion voire d’une escroquerie. Dans tous les cas, il faut espérer que votre mutuelle possède une bonne assurance en cas de faillite. Dans la plupart des cas les mutuelles en faillite sont rachetées et l’adhérent ne ressent presque jamais cette faillite.

Le risque de faillite d’une mutuelle existe donc mais il est limité par le principe même de fonctionnement qui n’est pas là pour faire du profit et donc aura du mal à faire faillite.

Laisser une réponse