Réduire les coûts, une nécessité pour les assureurs

Votre assureur est un agent économique comme un autre et pour améliorer ses profits il doit lui aussi se pencher sur la question des coûts de production. En d'autre terme, quand les chiffres ne sont pas bons, une compagnie d'assurance devra se serrer la ceinture et éviter au maximum les dépenses inutiles.

A la différence d'une entreprise, une assurance propose un service et son principal coût de production reste avant tout le salaire de ses employés.

L'agent général d'assurance reste en première ligne car son salaire est le plus important dans une agence d'assurance.

Quand une compagnie d'assurance cherche à diminuer ses dépenses elle s'en prendra avant tout au salaire de son mandataire donc de l'agent général d'assurance. Heureusement, il existe d'autres moyens de réduire les dépenses pour une compagnie d'assurance et l'agent général sera sans aucun doute d'accord pour explorer d'autres pistes qui permettront de faire des économies.

Diminuer le taux de commission des agents généraux d'assurance

L'agent général semble moins chanceux qu'un chef d'entreprise ou qu'un président directeur général.

En effet, dans une grande entreprise privée, il n'est pas rare de voir les salaires des grands patrons augmenter alors que l'entreprise qu'il dirige engrange des pertes considérables. Même en cas de faillite, on sait que les grands patrons bénéficient de « parachutes dorés » et les indemnités de licenciement sont colossales. C'est un problème d'éthique sérieux que le gouvernement français qu'il soit de gauche ou de droite prend à cœur. Le gouvernement prend ce problème tellement à cœur que la situation ne change absolument pas. Ce qui change c'est que les médias informent de plus en plus le montant des parachutes dorés et c'est tout ce qui dérange. Ce phénomène n'est pas nouveau mais il a pris de l'ampleur et désormais les parachutes ne sont plus simplement dorés mais ils sont en or massif.

Pour notre agent général d'assurance, qui est en quelque sorte le chef d'entreprise d'une agence d'assurance, la situation est moins rose.

Quand une compagnie d'assurance veut faire des économies elle n'hésite pas à s'en prendre aux salaires de ses mandataires. Pour ce faire, il faut avant tout baisser le taux de commission. Ainsi à chaque contrat signé, l'agent d'assurance touche un pourcentage moins élevé et son salaire diminue.

Depuis 1997 le taux de commission de l'agent général d'assurance est en baisse. Le monde de l'assurance est lui aussi touché par la crise d'une certaine façon et il a bien fallût trouver des moyens de réduire les dépenses. L'agent général d'assurance a été la première victime de cette politique de réduction des coûts.

D'un autre coté, les agents généraux d'assurance ont été assez malins pour accepter une diminution de leur pourcentage, tout en trouvant d'autres moyens de gagner de l'argent. Au final, le salaire d'un agent général n'a pas diminué au niveau horaire.

Réduire les charges de fonctionnement des agences d'assurances

Inutile de vous faire un dessin pour que vous compreniez comment réduire les charges de fonctionnement d'une agence d'assurance.

Le salaire des employés d'une agence est une charge conséquente. Comme on l'a vu pour l'agent général d'assurance, c'est assez difficile de lui baisser efficacement son salaire. Et puis ce dernier est indispensable au fonctionnement de l'agence et donc on ne peut pas le jeter comme une chaussette.

Par contre, les autres employés sont plus malléables et pour réduire ses dépenses une compagnie d'assurance peut demander à un agent d'assurance de réduire les frais de personnel donc de baisser les salaires par exemple ou de tout simplement remercier des employés dont la tâche n'est pas indispensable.

Avec l'informatique et les nouveaux outils technologiques il est possible d'organiser le travail de façon à limiter le besoin de main-d'œuvre humaine. Les services comptables et les employés du « back office » seront particulièrement visés en cas de réduction des coûts. L'optimisation du travail est déjà grande mais il y a toujours moyen de faire des économies.

Par contre les employés du « front office », ceux qui ont un contact avec la clientèle n'ont pas trop de soucis à se faire. Ils peuvent craindre une baisse de salaire mais pas vraiment de perde leur travail .Tout simplement car ils sont indispensables. Pas question pour une agence d'assurance digne de ce nom, de regarder à la dépense en ce qui concerne ces agents d'accueils ou ses conseillers clientèles. Le jour ou des robots pourront les remplacer alors ils auront du souci à se faire.

En plus des coûts du personnel, une agence d'assurance doit aussi payer un loyer et si c'est vraiment trop cher dans un grand centre commercial alors il faudra sans doute aller un peu plus loin.

Faire attention à ne pas gaspiller le matériel ou les fournitures sont aussi un moyen de faire des économies. Si une compagnie d'assurance veut diminuer ses coûts elle devra nommer un mandataire pointilleux sur ce genre de question et efficace pour ne pas gaspiller de l'argent et donc faire des économies.

Réduire les couts des sinistres

Il semble en effet évident qu'une agence d'assurance doit essayer de réduire les coûts des sinistres de ses assurés pour éviter de trop dépenser. C'est le dernier point mais pas des moindres.

Les dépenses d'une agence d'assurance sont fixes au niveau des salaires et du loyer mais variables en fonction du montent des sinistres à rembourser. Il est possible d'estimer ces sinistres mais cela peut être variable d'une année sur l'autre. On se demande comment une agence d'assurance peut arriver à réduire le coût de ses sinistres. Parle-t-elle avec tous ses assurés pour leur expliquer que c'est la crise et que tout le monde doit vraiment faire attention à ne pas avoir de sinistre ?

En fait, il existe une technique d'assurance relative à la maitrise des coûts des sinistres pour les incendies, accidents et risques divers. On se rend notamment compte qu'en assurance automobile les dégâts des sinistres ont baissé ces dernières années et c'est une très bonne chose pour votre assureur car il a moins d'argent à débourser pour ses sinistrés.

+ Voir article : Le gestionnaire des sinistres IARD

Conclusion :

Une compagnie d'assurance dispose donc de différents moyens pour imposer à ses agences de réduire ses coûts de fonctionnements. La compagnie d'assurance peut réduire ses propres frais généraux pour participer à l'effort de guerre.On peut se demander qui bénéficie de ces réductions des coûts ?

Malheureusement, ce ne sont pas vraiment les assurés et encore une fois, ce sont les grands patrons qui en profitent le plus. Les agents généraux d'assurance ne bénéficient pas non plus de réel profit d'une politique de réduction des couts alors à quoi bon se serrer le ceinture ?

Laisser une réponse