Le client est roi en assurance aussi

Dans la société de consommation actuelle, une seule devise semble prendre le dessus sur les autres : le client est roi ! Cela est valable pour tous les acteurs économiques et aussi pour les assureurs. Il faut mettre le client au centre des préoccupations de l'activité d'une agence d'assurance. Désormais l'assuré doit être écouté et c'est aux assureurs de s'adapter à ses besoins pour le fidéliser. Il n'y a pas si longtemps l'intérêt principal d'une agence d'assurance était le profit. Certes, cela n'a pas beaucoup changé mais les assureurs ont compris que le profit passe par la satisfaction des intérêts des assurés.

Les agences d'assurances plus proches des clients

L'agence est en quelque sorte la vitrine des assureurs et c'est pour cette raison que ces agences sont accessibles à tous. Les assureurs n'hésitent plus se localiser là ou leurs clients se trouvent. Les agences d'assurances ont envahi les centres villes. Pour les assurés il est impossible de passer à coté d'une agence d'assurance. Dans les centres villes on trouve autant de boulangeries que d'agences d'assurances. Une agence d'assurance est toujours accueillante et même si on ne vous y sert pas encore le thé, le sourire est de rigueur.

Votre assureur doit vous connaitre mieux que quiconque et nouer une relation proche avec ses clients. Plus il connait ses assurés et plus il pourra proposer des services adaptés.

L'assureur ne se contente plus d'ouvrir des agences au plus proche de ses assurés. Il chercher aussi à être présent partout où il peut être. Ainsi les assureurs sont présents dans tous les médias traditionnels. On trouve de la publicité pour les assurances aussi bien dans les journaux, qu'à la radio ou la télévision. Les médias les plus récents comme internet ne sont pas épargnés. On peut même dire que les assureurs ont pris d'assaut internet pour proposer et mettre en avant différents services. Les comparateurs d'assurances sur le net en sont sans aucun doute la meilleure preuve.

En plus de cette omniprésence médiatique, les assureurs vous proposent des services personnalisés. Les compagnies d'assurances proposent des numéros verts pour les joindre en cas de besoin et ce jusqu'à tard le soir. Les dimanche et jours fériés, votre agence d'assurance est peut être fermée mais un standard téléphonique lui ne ferme jamais et sera toujours ouvert pour répondre à vos exigences. En France c'est au début des années 1980 que la première compagnie d'assurance a proposé un standard téléphonique ouvert 24 heures sur 24. Un sinistre peut se déclarer à n'importe qu'elle heure et pas question de laisser un client sans réponse quand il en a besoin.

Une compagnie d'assurances est prête à tout pour satisfaire la moindre exigence de ses clients. De ce fait, il est important pour un assureur de savoir ce que veut un assuré. Des sondages et des enquêtes sont réalisés par des organismes pour répondre à ces questions. Bien entendu commander une enquête à un coût mais les assureurs sont prêts à payer à partir du moment où ils pourront mieux connaitre les exigences de leur clients.

Dans le milieu de l'assurance, quand un concurrent propose une formule qui marche, il est systématiquement copié. Les assureurs s'espionnent entre eux et ce qui marche chez un assureur pourra marcher chez un autre.

L'assureur se remet systématiquement en cause et la routine ne doit pas exister. Il ne doit pas y avoir d'habitude. Seul ce qui marche sur le moment est bon à prendre. Il ne faut donc pas hésiter à changer fréquemment d'organisation pour parvenir à une plus grande rentabilité.

Tous les moyens sont bons pour se rapprocher du client

Le client en assurance c'et la personne assuré. Les assureurs considèrent donc leurs assurés comme des clients et ils ne veulent pas les perdre. C'est pourquoi ils mettent tout en œuvre pour les satisfaire.

Une compagnie d'assurance dispose de différents moyens pour répondre aux exigences de ses assurés. Que ce soit au niveau de la compagnie d'assurance, de l'agence ou des partenaires il fait que tout le monde s'y mette pour satisfaire le client.

Un changement important illustre bien cette idée. Il y a une dizaine d'année quand une compagnie d'assurance mandatait un agent général d'assurance pour gérer une agence, c'est ce dernier qui avait les pleins pouvoirs dans cette agence. L'agent général d'assurance s'occupait de ses clients de son agence et il ne voulait pas que la compagnie d'assurance vienne se mêler des ses affaires.

Désormais pour satisfaire les clients, les compagnies d'assurances, les agents généraux d'assurances et les partenaires additionnent leur savoir faire et s'entraident pour offrir un meilleur service.

L'agent général d'assurance a dû revoir sa politique et savoir « partager » son client pour mieux le satisfaire. Il ne doit plus avoir peur de perdre un de ses clients au profit de la compagnie mandante. Certes, si on se met à la place d'une agent général d'assurance, on peut comprendre ses craintes de perdre un client mais cette profession est condamnée à s'adapter. Désormais, les agents généraux d'assurance sont de moins en moins protectionnistes vis-à-vis de leurs assurés. Là encore, ce n'est pas un choix mais une nécessité.

Ainsi, il est possible que votre agence de proximité soit aidée par la maison mère pour mieux vous servir. Cela semble normal mais ça a été difficile à mettre en place. Par exemple, si vous appelez votre agence local d'assurance, il est possible en cas de saturation du standard que votre appel soit transféré ailleurs. Ailleurs, c'est vaste et sachez qu'une compagnie d'assurance à des plates formes téléphoniques dans des pays francophones où la main d'ouvre est moins chère. Le standardiste pourra se trouver au Sénégal par exemple et il se fera passer pour un employé de votre agence. L'assuré est content car on répondra à ses questions. La compagnie d'assurance, tout comme l'agent général d'assurance, y trouve aussi son compte car un client satisfait c'est un client qui ne partira pas !

Conclusion :

Il est évident que la politique des assureurs s'est centrée sur la satisfaction du client. Désormais, tous les moyens disponibles sont cumulés pour essayer de satisfaire les exigences des assurés. Ce n'est plus un problème pour les agents généraux d'assurance de « partager » leurs assurés si c'est pour leur offrir un meilleur service. Au final, le client est roi en assurance et la meilleure façon de ne pas le perdre c'est de lui offrir le meilleur service possible.

Laisser une réponse