Ce qui est assimilé à un incendie dans le contrat multirisque habitation

La garantie incendie du contrat multirisque habitation ne se limite pas uniquement à indemniser les victimes d’un incendie. Sans que la moindre flamme ou fumée soit à l’origine d’un sinistre, une indemnisation par votre contrat multirisque habitation est possible. Regardons ensemble les différentes catégories dans lesquelles un événement sera pris en charge.

Les catégories des sinistres assimilables à un incendie

Les dommages matériels assimilables à un incendie : Les appareils électriques qui implosent et qui créent des dégâts dans votre domicile sont pris en charge mais pas les dommages sur les branchements électriques enterrés.

Si votre congélateur tombe en panne les aliments perdus peuvent être remboursés à la condition que cela résulte d’une panne accidentelle ou d’une fuite accidentelle du liquide de refroidissement.

Quand les pompiers interviennent à votre domicile pour éteindre un incendie les dégâts provoqués par l’eau ou les produits d’extinctions sont pris en charge. De même si les pompiers doivent abattre un mur ou une charpente, La garantie incendie (MRH) vous indemnisera.

Tous les biens matériels de l’assuré qui disparaissent ou sont détruits suite à un incendie sont aussi remboursés. Attention cependant car si l’assureur arrive à prouver qu’une disparition fait suite à un vol, il pourra refuser de vous indemniser.

Les dommages liés à la fumée d’un incendie où l’implosion d’un appareil ménager : Si votre téléviseur implose, les dégâts causés dans votre domicile seront remboursés mais pas le téléviseur par lui même.

Les brûlures causées par une cigarette ou un fer à repasser sont assimilables à un incendie. La souscription à la garantie complémentaire «incidents ménagers» est cependant nécessaire pour une indemnisation.

Dans le cas où l’incendie se déclare chez votre voisin, s’il y a des dégâts chez vous, ils seront pris en charge par votre assurance.

Les biens sinistrés de l’assuré à cause du dégagement de fumée occasionné par un appareil de fourniture de chaleur donnent droit à une indemnisation si la défectuosité n’est pas prévisible et donc accidentelle. Cet appareil doit être relié à un conduit de cheminée ou à un système d’évacuation extérieure pour être pris en charge.

Sinistre résultant de la responsabilité d’une voiture ou d’un avion : La collision d’un véhicule motorisé et identifiable provoquant des dégâts sur les biens couverts à la condition que le conducteur ne soit pas l’assuré ou une personne qui est sous sa responsabilité civile.

Dans le cas d’une chute totale ou partielle d’un appareil aérien, d’engins spatiaux ou de météorites sur les biens de l’assuré, la garantie incendie s’applique aussi.

Sinistre résultant d’un événement naturel : Si la foudre touche directement un bien de l’assuré ou si un arbre venait à s’effondrer sur la maison de l’assuré La garantie incendie (MRH) prendrait à sa charge les dégâts.

Conclusion

De nombreux événements sont assimilables à un incendie au sens de l’assurance habitation. L’expression «il n’y a pas de fumée sans feu» n’a pas de sens chez les assureurs.

En effet, sans feu et sans fumée, votre contrat d’assurance habitation et sa garantie incendie (MRH) peut vous indemniser des éventuels dégâts.

Laisser une réponse